Les mystères ufologiques

Les OVNIs dans l’Antiquité

La présence des ovnis dans les mythes anciens est une réalité et nous ne serons pas étonnés de les retrouver dans les textes sacrés des principales religions.

Xénophane était, à son époque, un spécialiste reconnu du ciel.

 

Aétius dit une chose intéressante à son propos : ” Xénophane déclare que les astres que l'on voit au-dessus des navires et que certains appellent Dioscures, sont des formations nuageuses qui s'illuminent du fait d'un mouvement concernant la qualité “. (Opinions, II, XVIII, I). Voilà une observation qui pourrait bien être celle d'un ovni !

 

Cet autre exemple est tiré d'un manuscrit égyptien de la Bibliothèque vaticane à partir des annales du Pharaon Thutmose III.

 

” Dans l'année 22, au troisième mois de l'hiver, à 6 heures du jour, les scribes de la ” Maison de vie ” virent un cercle de feu dans le ciel. Il n'avait pas de tête et la respiration de sa bouche avait une odeur immonde. Son corps était long comme une baguette et sa largeur aussi. Il n'avait pas de voix… Le coeur des scribes devint confus à ce spectacle, ils s'étendirent à plat ventre. Quelques jours après, hélas, ces choses étaient plus nombreuses dans le ciel, elles étincelaient plus que le Soleil, aux limites des quatres supports du ciel. Combien étaient puissants ces cercles de feu, l'armée du roi les regardait et ” Sa Majesté ” était au milieu “.

 

Pline l'Ancien rapporte qu'en l'an 653 après la fondation de Rome ” un bouclier rond très étincellant traversa le ciel “. Il en fut de même à Arpi, à l'Est de Rome en 216 avant l'ère chrétienne. En 218 av. J.-C. : ” Dans la province d'Amiterna, on vit en de nombreux endroits l'apparence d'hommes en vêtements blancs, venant de très loin. Le globe du soleil devint plus petit. A Praeneste, des lampes scintillantes dans le ciel. A Arpia, un bouclier dans le ciel… Des vaisseaux fantômes apparurent dans le ciel “. (Tite-Live, Histoire romaine, livres XXI, XXII). Plus près de notre époque, le numéro spécial de la revue Historia consacré aux ovnis (n° 46 - 1976), nous donne de nombreux exemples d'observations anciennes.” Le 27 octobre 1180 : un objet semblable à une ” nacelle ” en terre s'envole d'une montagne de la province de Ku (Japon), glisse en ligne droite, change subitement de direction et disparaît à l'horizon en laissant des traînées lumineuses (document japonais du Moyen Age) “.

 

” Le 7 août 1566 : des disques très nombreux, des blancs et des noirs, apparaissent dans le ciel de Bâle et se déplacent : toute la population les voit. Une estampe de ce temps perpétue de façon réaliste le souvenir de l'événement “.

 

Antiquité-ovni.jpg

 

En 1856 la flotte de l'amiral américain Perry visite le Japon ; cette année-là, dans les chroniques japonaises, on signale une intense activité de divers objets célestes, généralement lumineux.

 

Les chroniques anciennes sont importantes mais ce qui nous intéresse pour le moment se situe dans notre présent avec des témoins dignes de foi, comme les astronomes, les pilotes, les gendarmes, etc. Ceux dont on ne met généralement pas la parole en doute.

Référence :

Nouvelles dimensions



31/03/2016
0 Poster un commentaire